Comment effectuons-nous le reconditionnement des étriers de frein - AutoNorma

Les étriers de frein sont conçus pour assurer la sécurité de conduite. Avec la variété de véhicules routiers disponible, il en existe plusieurs types sur le marché. Pourtant, tous les étriers de frein fonctionnent sur le même principe. Lorsque l’on presse la pédale de frein, les pistons des étriers de freins sortent de l’étrier et pressent les plaquettes de frein contre le disque. Pour faire le lien entre la pédale de frein et les pistons de l’étrier, le circuit de freinage est rempli d’un liquide de frein, incompressible et résistant à la chaleur.

Comme mentionné ci-dessus, l’étrier de frein subit de grandes contraintes et une usure mécanique. Parmi les défauts les plus fréquents, citons l’usure des joints spis dans le logement du piston, et la corrosion des étriers de frein causée par la conduite en hiver lorsqu’une concentration de sel et d’eau sur la route est plus élevée. La corrosion peut perturber la solidité des sabots de frein et présente surtout une autre source d’impureté. La saleté peut influencer le fonctionnement de tout l’étrier et bloquer la pièce. En conséquence, il faut changer de toute la pièce.

Quels sont les indices d’un étrier défectueux ?

  • Frein à main bloqué,
  • Distance de freinage plus longue,
  • Fuite du liquide de frein autour de l’étrier de frein,
  • Couinement lors du freinage
  • Mauvaise odeur lors du freinage
  • Chauffe excessive du disque de frein

Reconditionnement des étriers de frein
Nous commençons le processus de reconditionnement avec un diagnostic des pièces reçues. Nos équipes d’experts vérifient leur état et leur fonctionnement. Ensuite, les pièces sont démontées et tous les vieux composants inutilisables sont enlevés. Les composants des étriers de frein doivent subir le nettoyage chimique ou à haute pression permettant d’élimiter la corrosion, les graisses et les impuretés. Après les pièces sont galvanisées pour que leur surface soit plus résistante et ensuite ils sont prêts à être professionnellement assemblées. Au cas où un composant manquerait ou serait endommagé, il est remplacé par un nouveau composant original. Dans la plupart des cas, il s’agit des soupapes de purge en laiton, des joints des chambres de pistons ou du corps des pistons. Les pièces reconditionnées sont testées sur les bancs d’essai où ils doivent passer 2000 cycles de charge de freinage maximale. Le test est complété par un test de résistance de la surface pendant lequel la pièce reconditionnée est mise dans la chambre avec la vapeur d’eau comprenant de divers sels ou oxydes.